• Accueil
  • >
  • Internet
  • >
  • Comment éviter d’acheter des contrefaçons sur Internet ?

Comment éviter d’acheter des contrefaçons sur Internet ?

  • Par t_u_f_org
  • 11 juillet 2018
  • Commentaires désactivés

Il existe de nombreux sites d’achat en ligne parfaitement respectables qui vendent des produits authentiques, mais malheureusement, Internet est également un marché très populaire pour les produits contrefaits. On ne compte plus les personnes qui se sont retrouvées avec un article contrefait après un achat sur la toile. Voici quelques conseils pour éviter d’acheter des produits contrefaits sur Internet.

#1 Vérifier l’identité du vendeur

Il faut toujours vérifier les coordonnées de la boutique en ligne pour voir si elle existe vraiment, et où et comment se plaindre en cas de problème. Il faudra notamment vérifier des détails suivants :

  • Le nom de l’entreprise
  • l’adresse géographique
  • l’adresse e-mail ou le formulaire de contact
  • les numéros de téléphone et de télécopieur

Il ne faut pas faire confiance à l’adresse URL. Le fait qu’une adresse se termine par « .be », « .fr », « .nl » ou toute autre extension européenne ne signifie pas nécessairement que l’entreprise se trouve réellement dans l’UE.

#2 Rechercher les avis d’autres consommateurs

Il faudra utiliser les outils de recherche sur Internet pour vérifier si d’autres consommateurs ont laissé des commentaires positifs ou négatifs sur le vendeur. Il faudra lire ces commentaires attentivement et garder un œil critique.

Avis excessivement positif ? La même personne examinant le même produit sur plusieurs sites web ? Avis trop vague ? Il faudra faire attention ! Ce pourrait être un avis laissé par la boutique en ligne elle-même, ce qui est, bien sûr, illégal.

#3 Vérifier si le site web bénéficie d’une marque de confiance

Une marque de confiance est un timbre attribué par un tiers objectif à une boutique en ligne qui répond aux exigences de qualité de marque de confiance et qui garantit un achat en ligne sécurisé.

Est-ce que le site web du commerçant mentionne une marque de confiance ? Pour être sûr que la marque de confiance est justifiée et digne de confiance, il faut se rendre sur le site web de la marque de confiance pour vérifier si le label de qualité a bien été attribué à la boutique en ligne.

#4 Évaluer la présentation générale du site

La plupart des sites vendant des produits contrefaits n’ont pas l’air très professionnels: ils font souvent des fautes d’orthographe et des erreurs grammaticales. Les photos des produits vendus sont de mauvaise qualité, de même que les logos des moyens de paiement, etc. Le fait que le site soit dans une langue particulière ne signifie pas qu’il est basé dans ce pays. Il ne faut pas faire confiance aux sites web dont l’URL relie le nom d’une marque à des termes tels que «bon marché», «solde» ou d’autres expressions suggérant des prix bas.

#5 Vérifier les droits des consommateurs sur le site web du commerçant

Les commerçants en ligne sont tenus de fournir des informations claires et exactes sur les droits des consommateurs, y compris le droit de rétractation de 14 jours ou la garantie légale d’au moins 2 ans. Aucune information sur votre droit européen de la consommation? Aucune indication de la plate-forme de RLL pour la réparation? Il faut aller voir ailleurs!

#6 Vérifier l’image du produit

Est-ce que les images montrées sur la boutique en ligne semblent non professionnelles? Y a-t-il un problème avec le logo ou l’arrière-plan semble-t-il étrange? Les photos sont-elles de mauvaise qualité? Est-il impossible de faire un zoom avant? Est-ce qu’une partie seulement de l’article est affichée? Ces aspect peuvent être des indicateurs d’un site web qui vend des produits contrefaits.

#7 Examiner le prix du bien

Les produits contrefaits sont souvent vendus à un prix considérablement inférieur au prix indiqué sur les boutiques en ligne officielles des détaillants. Si le prix est trop beau pour être vrai, il faut être prudent. C’est généralement un principe qu’il faut garder à l’esprit lors d’un achat sur Internet. Il ne faut pas hésiter à comparer les prix sur plusieurs sites, et toujours tenir compte du prix total (TVA, frais de livraison, frais bancaires, droits de douane, etc. inclus).

#8 Consulter le site officiel de la marque

La plupart des grandes marques ne donnent l’autorisation de vendre leurs produits qu’à des détaillants spécifiques. Commander des produits auprès de ces détaillants garantit qu’on achète des produits originaux. Il faudra se rendre sur le site officiel de la marque pour vérifier si la boutique en ligne qu’on visite est reconnue comme un détaillant autorisé et n’est pas répertoriée sur la liste noire.

#9 Payer avec un moyen de paiement sécurisé

Lorsqu’on paye pour un achat sur internet, il faut suivre trois règles d’or:

  • payer toujours sur une page de paiement sécurisé (affichant un cadenas ou un logo clé, et dont l’adresse URL commence par « https »),
  • payer par carte de crédit de préférence, car on peut récupérer son argent auprès de l’émetteur de la carte de crédit en cas de fraude,
  • éviter les transferts d’argent directs (tels que Western Union, Worldremit, Worldplay, Moneycorp, …).

#10 Faire ses achats dans des boutiques reconnues

Il est peu probable de se retrouver avec un produit contrefait si on fait du shopping dans des boutiques en ligne ayant pignon sur rue. Si on fait des achats en ligne chez un détaillant qu’on ne connait pas, il faut inspecter soigneusement le site web et la description du produit. Pour se protéger des sites malveillants qui veulent infecter notre ordinateur avec un virus, il faut s’assurer que son logiciel antivirus est à jour. Il est également conseillé de vérifier ses relevés de carte de crédit régulièrement pour voir si des frais frauduleux n’ont pas été facturés. Certaines fausses pharmacies en ligne peuvent ne pas protéger ou même délibérément voler les données personnelles de l’acheteur.

La contrefaçon : un problème préoccupant

La contrefaçon et le piratage coûtent à l’économie mondiale des milliards de dollars par an, et les dommages économiques causés aux économies émergentes entravent le développement et mettent des vies en danger. Non seulement les entreprises perdent de l’argent dans les ventes, mais les gouvernements perdent des quantités considérables de recettes fiscales. La montée de la criminalité liée à la propriété intellectuelle est un fléaeu mondial qui menace de compromettre les efforts vitaux de développement économique.

Presque tous les produits peuvent être contrefaits. Les exemples incluent les médicaments essentiels, les dispositifs médicaux, le shampooing, les cosmétiques, les pièces automobiles, les jouets et les lunettes de soleil. Plus préoccupants encore, de nombreux produits contrefaits sont achetés en toute connaissance de cause, notamment des lunettes de soleil, des CD et des sacs à main.

L’achat conscient de produits contrefaits est souvent qualifié de «crime sans victime»; cependant, comme nous le verrons, les victimes peuvent résider dans des ateliers clandestins qui recourent au travail forcé ou dans les victimes d’autres crimes internationaux financés par la vente de marchandises contrefaites.

Risques liés à l’achat en ligne de produits contrefaits

Les consommateurs qui achètent de faux produits peuvent être exposés à différents risques. La contrefaçon est un crime, et les personnes qui achètent des produits contrefaits pour les revendre commettent une infraction criminelle. La qualité des produits contrefaits n’est pas garantie. Ils peuvent présenter un risque pour la sécurité ou la santé des consommateurs. Les jouets, les médicaments et les cosmétiques peuvent contenir des ingrédients nocifs. Les douanes peuvent intercepter et détruire les colis contenant des marchandises contrefaites. Par conséquent, l’acheteur ne recevra pas la commande qu’il a pourtant déjà payée. Les titulaires des droits peuvent facturer les coûts liés aux destructions des produits contrefaits.

Précédent «
Suivant »