Comment créer une start-up ?

  • Par t_u_f_org
  • 23 April 2018
  • Commentaires désactivés
start up création

Le monde des startups est plein de gens qui veulent se lancer, mais ne peuvent tout simplement pas démarrer leur entreprise. Pourquoi est-ce le cas? Une grande partie de la raison a à voir avec le fait que beaucoup d’entrepreneurs ne savent pas comment conduire leurs affaires du point A au point B. Le point A est cette idée brillante dans l’esprit de l’entrepreneur et le point B étant cet état subséquent, espéré, où l’entreprise est sûre, établie et gagnante. En termes de stratégies, l’une des meilleures façons de développer son entreprise est de mettre cette idée sur le marché dès que possible, parce que les délais tuent et que la vitesse sauve. Voici des conseils utiles sur la façon de créer une startup.

Vivre dans le futur

La plupart d’entre nous vivent dans le passé ou le présent. Il est plus facile d’analyser ce qui a déjà réussi et de réfléchir aux moyens de reproduire le succès : c’est penser par analogie. C’est une façon valide de penser, sauf que ce n’est pas le moyen de créer une grosse startup. Les grandes startups sont basées sur des idées de deux sortes : évidentes et difficiles, comme SpaceX d’Elon Musk; et non-évident et difficile, comme Uber.

SpaceX est une idée évidente parce que la seule autre entreprise qui pouvait envoyer des gens sur Mars, la NASA, n’avait aucun plan pour le faire au moment où SpaceX débutait. Donc c’est évident. Parce que c’est évident et que personne d’autre ne le fait, une hypothèse raisonnable est que c’est impossible. Pourtant, si l’on vit dans le futur, il sera également évident que l’humanité ira sur Mars (ou sur une autre planète) ou disparaîtra à un moment donné. Plus probablement, on trouvera un moyen de quitter ce caillou bleu. Donc, l’impossible doit être possible.

Avec Uber, l’idée qu’à un moment donné il y a au moins deux personnes allant du même endroit à la même destination n’était pas évidente. Elle nécessitait au moins trois hypothèses. C’est difficile parce qu’il faudrait rassembler et stocker des montagnes de données sur l’endroit où les gens se rendent dans une ville. Ce genre d’analyse de données n’est disponible que maintenant, mais Uber a pensé à cela quand il a offert sa première course en 2009. Ses créateurs vivaient déjà dans le futur.

Rêver grand et commencer petit

Si on rêve de créer sa propre startup, mais qu’on ne sait pas exactement ce qu’on veut faire ou si c’est le bon moment, il faudrait utiliser son temps pour étudier. Démarrer une startup technologique est incroyablement difficile, et nécessite une variété de compétences. Le temps qu’on prend pour étudier permet d’explorer ses talents et de trouver la chose dans laquelle on excelle vraiment.

Si on a une passion pour le design, la programmation ou les affaires, il faudrait essayer de devenir incroyablement compétent dans l’un de ces domaines. La compétence d’un fondateur définit souvent l’orientation et la culture d’une entreprise. Pour réussir, une startup a besoin de personnes exceptionnelles, ayant une large compréhension des choses et partageant un esprit d’entreprise. En tant que fondateur, il est nécessaire d’investir son temps et son énergie pour identifier ses talents et ensuite suivre sa passion.

Le succès ne dépend pas des diplômes universitaires. Pourtant, si on choisit judicieusement son université, on gagnera beaucoup plus que de simples connaissances factuelles. En fréquentant à la meilleure université dans le domaine de son talent, on aura l’occasion de rencontrer des gens qui ont les mêmes idées et de créer un excellent réseau, entre autres avantages.

Il ne faut pas croire au mythe de l’abandon scolaire qui permet de devenir un brillant entrepreneur. Il y a beaucoup d’exemples qui prouvent le contraire. Les business angels font très attention à l’éducation des fondateurs et à leurs années d’expérience dans le secteur. Il faut en être conscient si on envisage de démarrer sa propre entreprise.

Créer un produit qui résolve un problème

Nombreux sont ceux qui ont probablement remarqué qu’avant Uber, les trajets en taxi n’étaient pas agréables. Les gens ont également remarqué qu’avant SpaceX, peu de personnes étaient intéressées par l’espace. Mettre au point un produit qui solutionne un problème auquel les gens sont confrontés est la meilleure façon d’arriver au succès en tant que startup. Pour ce faire, il faut archiver ses idées.

Peu importe son degré d’intelligence, on ne se souvient pas de toutes ses idées. Les conversations avec les autres, les observations et les pensées sous la douche méritent toutes d’être explorées. Il faudra les écrire au risque de les perdre. Chose très importante : la rêverie a de la valeur. Einstein avait un autre nom pour cela : l’expérience de la pensée.

La plupart des pensées, même les meilleures, ne verront jamais la lumière du jour si elles restent à l’état de simples pensées. Les seules exceptions sont les pensées qui font l’objet d’un prototypage. Il faudra les concevoir, les programmer, les rendre lumineuses et faire tout ce qui les rendra plus que de simples pensées. Il faudra ensuite montrer les prototypes à d’autres personnes pour savoir ce qu’elles en pensent.

Promouvoir son produit

La plupart des gens pensent que la construction du produit est la partie la plus difficile, mais ce n’est pas le cas. Avoir un produit fini, n’est que le commencement. Avoir un produit en main permet aux gens de savoir qui on est et ce qu’on fait. Beaucoup de startups, qui lèvent des millions de pré-lancement, vont immédiatement investir des millions dans des campagnes publicitaires.

Ne pas avoir d’argent met l’entrepreneur dans une situation désavantageuse à certains égards, mais il existe des techniques pour développer une audience organiquement. Promouvoir un produit sans dépenser de l’argent requiert que l’on trouve son marché cible et que l’on s’immisce dans les communautés où se trouve son audience. Les forums, les groupes de discussion, les groupes Facebook et les plateformes spécialisées sont autant d’outils dont on peut se servir pour promouvoir un produit sans se ruiner.

Développer un modèle économique viable

Le serial entrepreneur Steve Blank a une excellente définition de ce qu’est vraiment une startup : c’est une organisation faite pour rechercher un business model reproductible et évolutif. Il est impératif de créer un modèle qui montre bien les différentes façons par lesquelles le bénéfice sera généré par la startup pour les investisseurs potentiels.

Lorsque les startups sont apparues, les investisseurs n’étaient pas particulièrement regardants sur l’origine du revenu. Cependant, cette tendance a depuis changé. Avoir un nombre astronomique d’utilisateurs ne suffit pas, il est également important que la startup définisse clairement les sources de revenus et les gains monétaires.

Il y a beaucoup de considérations qui sont cruciales pour le succès d’une startup. Premièrement, il est avantageux de créer une startup qui fasse appel à un segment équitable du marché. Un segment équitable signifierait qu’on n’élargisse pas le marché cible à pratiquement tout le monde et qu’on ne limite pas le marché cible à une fraction de marché très segmentée.

Beaucoup de startups font l’erreur d’avoir l’objectif d’obtenir des millions d’utilisateurs sans rentabilité comme c’est le cas de Twitter. De l’autre côté, certaines startups sont trop spécialisées, créant ainsi un très petit marché cible avec des revenus très limités.

Obtenir des partenaires et des collaborateurs

L’importance des collaborateurs, des associés, des membres de l’équipe, des co-fondateurs et des partenaires ne peut être sous-estimée. Pour qu’une startup connaisse un succès stupéfiant, on aura besoin de l’aide des autres.

On pourrait avoir besoin d’aide sous la forme de capacités techniques, d’un ami pour la motivation, d’un spécialiste du marketing numérique, d’un growth hacker ou d’une personne ayant beaucoup de ressources financières pour financer diverses opérations commerciales et soutenir des activités spécialisées.

En somme, il est important de forger des relations et des partenariats qui aideront à tirer le meilleur parti de la startup naissante. Il est presque impossible d’aborder tous les aspects d’une startup et si on est capable de le faire, on ne sera jamais en mesure d’atteindre des résultats souhaitables.

Bien que cela puisse sembler une idée dangereuse, identifier des collaborateurs, des techniciens, des spécialistes du marketing, etc. est très important pour aider sa startup à grandir. Essentiellement, la personne ou les personnes qu’on associe à une startup devraient être expérimentées, motivées et aussi passionnées.

Trouver des investisseurs

Bien que trouver un investisseur ne soit pas obligatoire, cette étape est souvent cruciale pour les startups. L’argent et les ressources sont des exigences fondamentales pour le démarrage de toute entreprise. Il existe deux grandes catégories d’investisseurs qui peuvent investir dans une startup.

Un investisseur actif connaît l’entreprise et peut être impliqué activement dans la plupart des processus, en particulier dans les domaines de l’activité qui impliqueraient des revenus et de la rentabilité.

D’autre part, un investisseur inactif ne sait rien de l’affaire. L’inconvénient de ce genre d’investisseurs est qu’ils ne peuvent pas être en mesure de faciliter la mise en œuvre de la logistique ou d’autres formes de ressources qui peuvent accélérer le succès de la startup. Ils seraient moins susceptibles d’aider dans d’autres domaines nécessaires parce qu’ils n’ont pas l’expertise ou la connaissance nécessaire.

Quand il s’agit trouver des investisseurs, il faudrait être en mesure de présenter l’idée de façon impressionnante afin de susciter l’intérêt des investisseurs. Plus important encore, interagir avec les entrepreneurs qui ont obtenu des investissements est également un bon moyen d’obtenir des investisseurs.

Persévérer pour réussir

Il faut comprendre que toutes les startups ne réussissent pas au premier essai, d’où le besoin de persévérance, car c’est une condition préalable à la réussite dans ce secteur d’activité. En effet, la résilience est le principal facteur de réussite de toute startup.

Il ne faut pas être trop préoccupé par le succès. Si c’est la première considération, alors on sera probablement frustré au moindre inconvénient. Il faut penser à la startup comme un processus permanent et apprendre à gérer les temps d’arrêt sans perdre la tête. Il faudra profiter des bons moments et essayer autant que possible de mettre à jour constamment les activités de démarrage. Si on ne met pas la startup à jour et si on n’incorpore pas des modifications pertinentes, l’entreprise perdra son avantage concurrentiel et son attrait.

Il faudra persévérer et continuer à chercher des moyens novateurs pour réussir. La plupart des gens échouent à créer leur startup parce qu’ils sont trop préoccupés par les gains monétaires et la rentabilité. Une fois que l’objectif est axé sur la création d’un monde meilleur, on ne sera pas découragé et on aura la ténacité nécessaire pour continuer à se battre pour le succès.

Précédent «
Suivant »